POSTED BY 60milliongirls | Jan, 28, 2020 |

La technologie au service de l’éducation fait la différence. Voici ce que nous faisons

Cette année, 60 millions de filles soutient trois incroyables projets qui utilisent notre laboratoire d’apprentissage mobile (LAM) pour offrir une éducation de qualité aux enfants des communautés isolées.

Il est évident qu’il y a un besoin criant pour une éducation de meilleure qualité dans de nombreuses communautés du monde. Nous connaissons actuellement une crise mondiale où les enfants – principalement ceux dans les pays à faible revenu – n’apprennent pas, même s’ils sont à l’école.

La crise mondiale de l’apprentissage signifie que plus de la moitié des enfants scolarisés au primaire ne seront pas capables de lire une phrase ou de résoudre un problème de mathématiques de base lorsqu’ils obtiendront leur diplôme. Dans les pays à faible revenu, quatre enfants sur cinq n’apprennent pas.

Les problèmes exigent des solutions

Bien que 60 millions de filles soit une petite organisation, et que les solutions mondiales nécessiteront un changement systémique de grande envergure, nous faisons notre part pour faire une différence pour les enfants. Pour cette raison, nous finançons 2 ou 3 projets chaque année avec des subventions de 100 000 $ chacun.

Dans les zones rurales, les enfants n’ont souvent pas d’enseignants formés, les classes sont surchargées et les ressources pédagogiques sont insuffisantes. Lorsque les parents constatent que leurs enfants n’apprennent pas – et que leurs investissements familiaux dans leur éducation sont réduits à néant – les enfants sont souvent retirés de l’école pour travailler ou se marier.

60 millions de filles a développé le LAM pour résoudre ce problème, et nous travaillons avec des partenaires autour du monde pour le mettre en œuvre.

L’année dernière, Wanda a visité des projets dans les zones rurales du Guatemala pour constater l’impact du LAM sur les élèves, les enseignants et les communautés. Elle a découvert que le désir des communautés de disposer d’outils éducatifs plus nombreux et de meilleure qualité est plus fort que jamais.

Elle s’est également rendue dans la Réserve de la biosphère de Bosawás au Nicaragua, où nous avons financé la construction de deux écoles secondaires, pour voir s’il serait possible de mettre en œuvre le LAM dans cette région.

Qu’est-ce que le LAM? Le LAM est basé sur le RACHEL (Remote Area Community Hotspot for Education and Learning), un petit serveur qui peut connecter jusqu’à 50 tablettes. Les programmes éducatifs ou toute information pertinente peuvent être téléchargés sur le RACHEL et être accessibles hors ligne dans les zones où il n’y a pas de connexion Internet. Le LAM comprend un RACHEL, des tablettes et un panneau solaire – s’il est déployé dans des zones où l’électricité est limitée ou inexistante.

Adaptable pour une utilisation dans différents contextes

Tous les projets que nous avons financés l’année dernière, et qui sont maintenant en cours (restez à l’écoute pour les mises à jour!), ont mis l’accent sur les problèmes auxquels sont confrontées les jeunes femmes, comme la santé sexuelle et reproductive. Ce projet leur donnera les outils nécessaires pour prendre des décisions informées sur leur santé et ainsi leur permettre de rester à l’école. Un autre projet s’est concentré sur l’apport de ressources éducatives aux enfants touchés par le conflit au Soudan du Sud.

Vous pouvez lire tout ce qui concerne ces projets sur notre site Web.

Pendant son séjour au Nicaragua et au Guatemala, Wanda a voyagé avec des représentants locaux de World Possible/Mundo Posible – le créateur de RACHEL. Ils lui ont montré comment le RACHEL peut soutenir les enseignants afin qu’ils puissent apprendre de nouvelles techniques pédagogiques.

Cette année, notre campagne de collecte de fonds se concentrera sur trois projets extraordinaires visant à améliorer la qualité de l’éducation des enfants des communautés rurales, souvent isolées, au Ghana, au Nicaragua et au Libéria.

Qualité de l’éducation dans les zones rurales du Ghana

Nous sommes ravis de travailler avec la Campaign for Female Education (CAMFED), une grande organisation caritative basée au Royaume-Uni, qui s’est récemment enregistrée au Canada. Le projet que nous finançons dans les zones rurales du Ghana permettra de déployer 10 LAM dans 10 écoles pour améliorer la qualité de l’éducation, ainsi que la fréquentation scolaire régulière.

Pour en assurer la réussite, CAMFED formera et encadrera 20 enseignantes et « édupreneures » en tant que coordinatrices de LAM. En outre, toutes les coordinatrices de LAM seront membres de CAMA – l’association des anciennes élèves de CAMFED. Ce sont des filles qui ont étudié dans les écoles CAMFED et qui veulent redonner à leur communauté et de voir une autre génération de jeunes gens bénéficier d’une éducation de qualité.

Nous aimons le caractère circulaire de ce projet où d’anciennes élèves redonnent et encadrent une nouvelle génération. Nous sommes également ravis que le LAM soit utilisé pour attirer de nouveaux étudiants dans les écoles gérées par CAMA, en aidant ces jeunes femmes à développer des compétences de leadership et un sens des affaires.

Technologie éducative dans les zones rurales du Nicaragua

Le prochain projet de notre programme 2020 porte sur la mauvaise qualité de l’éducation dans la région isolée de Bosawás au Nicaragua. Récemment, Wanda a pu voir elle-même l’impact que le LAM pourrait avoir sur l’éducation dans cette région.

Pour ce projet, nous nous associons à nouveau avec Change for Children (CFC), basé à Edmonton, après l’achèvement de deux autres projets réussis que nous avons financés en 2015 et 2018. Notre investissement soutiendra l’éducation des enfants dans trois communautés, et s’inscrit dans le prolongement d’une subvention d’Affaires mondiales Canada que CFC a reçue l’année dernière. Ensemble, ces deux sources de financement signifient que le CFC disposera des ressources nécessaires pour améliorer la qualité de l’éducation dans les sept communautés indigènes du Miskito Indian Tasbaika Kum dans le Bosawás. Plus précisément, le projet permettra de :

1. Fournir des laboratoires d’apprentissage mobiles ainsi qu’une assistance technique et pédagogique aux enseignants pendant les heures de classe. Le LAM sera également disponible après l’école pour permettre aux élèves d’explorer le contenu eux-mêmes.
2. Créer et développer le contenu éducatif et des informations sur l’égalité des sexes et la santé sexuelle et reproductive dans la langue locale.
3. Générer des données sur les résultats d’apprentissage que le gouvernement local et d’autres organismes de financement peuvent utiliser pour soutenir l’éducation et que les universités peuvent consulter pour des considérations de bourses d’études.

Cours de rattrapage pour les adolescentes

Notre troisième est une itération d’une initiative au Libéria qui a connu un succès substantiel pour répondre aux besoins de 375 filles, plus âgées que la normale, dans 25 écoles rurales. Cette fois, notre partenaire, CODE, déploiera 10 LAM – en rotation entre les écoles – pour améliorer l’accès à des ressources éducatives intéressantes et amusantes, dont 32 livres électroniques que CODE a développés en collaboration avec des auteurs et illustrateurs locaux.

La plupart des filles participant au programme sont âgées de 12 à 15 ans qui ne peuvent lire qu’à un niveau de la 1ère à la 3ème année. Ce projet précédant en 2018 a montré une énorme augmentation de l’apprentissage : 75% des filles ont rejoint deux niveaux supérieurs. 22 % des filles sont passées à un niveau supérieur, tandis qu’une petite partie a dû abandonner leurs études.

En plus de l’utilisation du LAM pour l’alphabétisation, les filles recevront une formation sur la santé sexuelle et reproductive. CODE fournira des produits sanitaires et des collations pour éliminer d’autres obstacles qui empêchent les filles de rester à l’école.

Nous sommes très fiers de soutenir ces trois projets fantastiques en 2020. La crise mondiale de l’apprentissage est bien réelle. Notre laboratoire d’apprentissage mobile offre une solution intéressante et efficace pour que les enfants et les adolescents puissent accéder à des ressources éducatives de qualité et amusantes pour les aider à rester à l’école et à apprendre.

Pour voir comment la Fondation 60 millions de filles soutient les filles vulnérables, veuillez visiter notre site Web. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter.

TAGS : CAMFED Change for Children CODE Canada Ghana Guatemala laboratoire d'apprenissage mobile Liberia Nicaragua RACHEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *