POSTED BY 60milliongirls | Fév, 16, 2022 |

Février 2022

Un nouvel honneur pour notre équipe…

Nous sommes fiers d’annoncer que Wanda Bedard, fondatrice et présidente de 60 millions de filles, a été nommée pour recevoir la Croix du service méritoire par son Excellence la très honorable Mary Simon, Gouverneure générale du Canada.

Les décorations pour service méritoire reconnaissent les incroyables Canadiens qui ont accompli, au cours d’une certaine période de temps, des actes extraordinaires et font honneur au Canada. Wanda recevra cette décoration en reconnaissance de son travail incessant à l’appui de l’éducation des filles dans les pays en voie de développement et pour toutes les réalisations de 60 millions de filles – tout particulièrement, l’élaboration du modèle du Laboratoire d’apprentissage mobile – pour offrir l’apprentissage à distance dans certaines des communautés les plus isolées et aux enfants les plus vulnérables au monde.

Je suis honorée de recevoir cette reconnaissance et cette décoration pour le travail accompli par 60 millions de filles au cours des 15 dernières années. Il va sans dire que l’impact sur l’éducation des filles n’est possible qu’en œuvrant avec un réseau d’incroyables collaborateurs. J’ai aussi le privilège de travailler au sein d’une équipe formidable de bénévoles dévoués, déterminés et passionnés qui partagent leurs perspectives et leurs talents afin de créer de nouvelles approches face au défi énorme de veiller à ce que toutes les filles aient accès à une éducation de qualité. – Wanda Bedard 

Nous remercions tous ceux qui nous appuient et qui croient en l’impact transformatif de l’éducation des filles et qui nous ont permis d’atteindre un nouveau niveau d’investissements cette année, soit 4 millions de dollars!

Récits de succès en Sierra Leone

60 millions de filles sait que la pandémie a imposé la fermeture des écoles partout au monde, troublant la vie de millions d’enfants et de jeunes depuis deux ans. Les adolescentes dans les pays en voie de développement ont été plus grandement affectées par la COVID-19 et plusieurs ne retourneront jamais à la salle de classe. Notre Fonds d’éducation des adolescentes a été créé l’an dernier pour conjuguer avec ce trouble grave.

La première journée avec le Laboratoire d’apprentissage mobile

Notre partenaire, CAUSE Canada, a reçu l’une de nos subventions en 2021. Ce projet, appelé We Day Kam Back (Nous retournons), est orienté avant tout aux filles âgées de 12 à 16 ans qui ne vont pas à l’école et qui participeront maintenant au programme dans 30 centres d’apprentissage accéléré dans les communautés rurales de Koinadugu et de Falaba dans le nord de la Sierra Leone. Le projet vise à offrir des occasions d’apprentissage accéléré de qualité afin de permettre aux étudiantes de réintégrer l’école avec les connaissances et la confiance nécessaires pour rester à l’école et réussir. Notre Laboratoire d’apprentissage mobile est un élément clé de ce projet étant donné qu’il offre des ressources d’apprentissage et de santé de haute qualité.

Le projet, qui a été lancé au début de l’année scolaire en Sierra Leone, soit en août, a été bien accueilli par les communautés et a reçu l’appui des Clubs des mères. Les filles ont reçu des fournitures scolaires et l’aide de tuteurs qualifiés dans un environnement amical. En fait, malgré le fait que la cible originale était de 640 filles, la demande était telle qu’il y a maintenant 820 étudiants qui participent aux classes dans 30 communautés 5 jours par semaine.

Après seulement six mois, le projet a déjà obtenu beaucoup de succès. Cent deux (102) filles sont déjà retournées à la salle de classe même si elles continuent d’aller aux centres d’apprentissage accéléré. D’autres ont exprimé leur gratitude quant à cette initiative. Voici quelques-uns de leurs commentaires :

Fatma, une étudiante de 17 ans, a abandonné l’école pour travailler sur la ferme à cause du manque de fonds après le décès de son père il y a trois ans. Lorsque Fatma a découvert le programme, elle a pu s’y joindre et poursuivre son éducation. Maintenant, elle dit être des plus heureuses alors qu’elle poursuit ses études et son rêve de devenir médecin.

Mariama, une autre étudiante de 17 ans, a perdu son père lorsqu’elle était au primaire. Tout comme Fatma, la situation est devenue difficile et Mariama a quitté l’école pour aider sa mère. Malheureusement, elle est tombée enceinte, et malgré le fait qu’elle a perdu le bébé, a abandonné l’école pendant deux ans. Le programme lui a donné une deuxième chance de réaliser ses rêves.

Victoria est une orpheline de 15 ans qui vit avec sa grande sœur qui a quitté l’école pour prendre soin d’elle. Cependant, sa sœur ne pouvait les nourrir toutes deux tout en l’envoyant à l’école; donc elle a abandonné. Elle a fait un excellent progrès et a pu retourner à l’école régulière afin de réaliser son rêve de devenir médecin.

Finah est une étudiante de 15 ans qui a perdu sa mère alors qu’elle avait 10 ans; puis, deux ans plus tard, son père est décédé. Sa belle-mère ne pouvait payer pour l’école et Finah s’est mariée. Elle a eu un bébé; mais, malheureusement, son époux est décédé un an plus tard. Sa tante et CAUSE Canada l’ont encouragée à retourner à l’école et s’inscrire au programme. Elle espère maintenant devenir une avocate.

Il n’y a aucun doute que ce projet atteint ses objectifs d’aider les adolescentes qui ont quitté l’école à retourner à la salle de classe afin de réaliser leurs rêves d’un avenir meilleur. Nous leur souhaitons beaucoup de succès.

Des filles Massaï en Tanzanie sont diplômées grâce aux LAM

En 2017, nous avons créé un partenariat avec la Fondation Stephen Lewis et son partenaire sur le terrain la Maasai Women Development Organization (MWEDO), dans la communauté éloignée d’Arusha en Tanzanie. Notre subvention de 100 000 $ a permis d’offrir une éducation de qualité tout en aidant aux coûts liés à l’école tels les frais de scolarité, les repas, les fournitures, les livres, les uniformes, le logement et la nourriture pendant un an aux 100 filles Massaï durant leur première année d’études secondaires.

Ndinini Kimesera Sikar (au centre, à droite) avec les finissantes

Ndinini Kimesera Sikar, co-fondatrice de MWEDO, a été notre conférencière d’honneur lors de notre conférence à l’automne de cette année. À la fin de la soirée, elle a été ravie de recevoir une petite mallette contenant trente tablettes et un serveur rechargeable appelé RACHEL-Plus – notre Laboratoire d’apprentissage mobile. Maintenant, nous sommes ravis que MWEDO utilise le Laboratoire d’apprentissage mobile (LAM) depuis ce temps.

En novembre 2021, 80 filles ont pris les quatre examens nationaux requis pour obtenir leur certificat d’études secondaires. Ndinini a écrit disant que les résultats ont été publiés le mois dernier et que toutes les filles ont réussi. Voici une partie des commentaires de Ndinini :

Je crois que les filles ont travaillé ardemment et avec l’appui du Laboratoire d’apprentissage mobile, leur rendement a été grandement accru.

Le Laboratoire d’apprentissage mobile de MWEDO est un très bon ajout à l’École secondaire de MWEDO. Nous utilisons le LAM tous les jours; nos étudiants et enseignants sont très heureux de ce programme et nous avons téléchargé le curriculum national de la Tanzanie ainsi que les examens et certains documents que tous les étudiantes et enseignants peuvent consulter. L’équipe de World Possible nous a aussi aidés à rehausser le programme et nous avons maintenant accès à plus de sites éducatifs.

Au cours des deux dernières années, nous avons noté une meilleure performance chez nos étudiantes quant à l’anglais, les maths et les sciences comme la chimie et la biologie.  Ceci est grâce au fait que les filles ont maintenant accès à divers sites d’apprentissage et des lectures intéressantes offertes sur le serveur RACHEL.

Les résultats aux examens nationaux de MWEDO de cette année démontrent que le LAM peut grandement améliorer les résultats de nos étudiants quant à leur apprentissage.

Nous sommes ravis d’apprendre que le LAM a si grandement aidé les étudiantes de MWEDO à réussir leurs études et nous les félicitons sincèrement.

La cérémonie de remise des diplômes à l’École secondaire pour filles de MWEDO

Suivez-nous sur FacebookInstagramTwitter et LinkedIn pour les mises à jour quant aux développements, partout au monde, en éducation et technologie éducative ainsi que les activités de 60 millions de filles.

TAGS : CAUSE Canada Éducation des filles Fondation Stephen Lewis Fonds d’éducation des adolescentes Laboratoire d'apprentissage mobile Sierra Leone Tanzanie Croix du service méritoire MWEDO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.