POSTED BY a60millionsdefilles | Nov, 17, 2014 |

Par suite d’un rapport accablant du Human Rights Watch (HRW), publié le mois dernier, le Canada travaille en coulisses pour faire pression sur la Tanzanie pour qu’elle adopte une politique visant à faire cesser les mariages forcés des jeunes filles. Selon l’étude du HRW, l’absence de législation pour protéger les enfants en Tanzanie ouvre la voie aux mariages forcés, lesquels entravent l’accès à l’éducation pour les jeunes filles, en plus de les exposer à des problèmes de santé et de violence. L’organisme des droits de la personne presse donc les autorités à fixer l’âge minimal des mariages à 18 ans.

Le premier ministre Stephen Harper et le président tanzanien Jakaya Kikwete sont responsables de la Commission de l’information et de la redevabilité pour la santé de la femme et de l’enfant de l’Organisation des Nations unies depuis 2010. Le Canada a donc choisi de convaincre discrètement la Tanzanie de combattre les mariages forcés, plutôt que de dénoncer publiquement ce pays africain.

http://www.ledevoir.com/non-classe/424085/le-canada-met-de-la-pression-sur-la-tanzanie
http://www.huffingtonpost.ca/2014/11/16/ottawa-child-marriages-tanzania_n_6167786.html

TAGS : mariages forcés Tanzanie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.