POSTED BY 60milliongirls | Mar, 19, 2021 |

60 millions de filles à Bosawás, au Nicaragua

En peu de temps, nous passons du Guatemala à la Réserve de biosphère de Bosawás, le territoire autochtone de Miskito. Cette région isolée du Nicaragua n’est accessible que par de longues routes de terre, le tout, suivi de neuf heures de déplacement dans une pirogue sur la Rio Coco.

Avec notre partenaire, Change for Children, nous avons appuyé deux projets dans la région de Bosawás. Le premier projet a vu la construction de deux écoles secondaires essentielles – dans les villages de Pankawás et d’Aniwás. Le deuxième projet est en cours de mise en œuvre dans trois communautés isolées. Il vise avant tout à rehausser la qualité de l’éducation et suppléer au manque de ressources éducatives et d’éducateurs formés. Une fois de plus, le LAM est au cœur du projet. Le RACHEL a été téléchargé avec un curriculum adapté, afin de veiller à ce qu’il soit culturellement et linguistiquement approprié. Ainsi, les adultes et les jeunes peuvent accéder aux bibliothèques digitales et une myriade de ressources éducatives dans leur langue maternelle.

Wanda observe les étudiants qui travaillent sur les ordinateurs.

Vous voulez en savoir plus sur le Nicaragua?

Yamni Balram (bienvenue en Miskito)

Le miskito est la langue parlée par environ 180 000 autochtones dans le nord-est du Nicaragua.

Faits concernant les Miskitos :
  • La population Miskito est estimée à 180 000 personnes.
  • Il s’agit d’un groupe autochtone pauvre et marginalisé du nord du Nicaragua.
  • Plus de 70 % des enfants Miskito ne vont pas à l’école.
  • Le taux d’analphabétisme atteint 80 % dans les zones rurales (où vivent la plupart des Miskito).
  • Les écoles manquent de personnel et de fournitures, avec jusqu’à 80 élèves par classe.
Les adolescentes sont en danger :
  • Les adolescentes Miskito sont victimes de trafic d’enfants et les femmes vulnérables sont la proie de leur communauté.
  • On sait que les trafiquants opèrent dans les écoles où ils attirent les adolescents avec de fausses offres de travail.
  • L’éducation est essentielle pour aider les filles à comprendre leurs droits et à éviter les risques.
Vous souhaitez faire plus de randonnées?

Restez dans la région et profitez des magnifiques Peñas Blancas de la Réserve de biosphère de Bosawás, la plus grande forêt d’Amérique centrale.

  • La Réserve de biosphère de Bosawás a été déclarée site de l’UNESCO en 1997.
  • Elle est extrêmement riche en biodiversité, fournissant un habitat à environ 13 % des espèces connues dans le monde, dont plusieurs sont menacées d’extinction.
  • Si vous aimez le côté rustique de la vie et aimez un peu d’aventure, alors c’est l’un des meilleurs endroits pour faire de la randonnée au Nicaragua.
  • Il y a deux randonnées principales dans la région. La première est une promenade de 3 heures jusqu’à la spectaculaire cascade d’Arcoiris. L’autre sentier, plus aventureux, qui mène au sommet de la réserve, est une randonnée abrupte de 4 heures qui vous fait traverser la meilleure partie de la forêt nuageuse, avec des batailles dans la boue et l’ascension de la crête au-dessus des falaises. De là, vous pouvez voir à peu près tout ce qui vous entoure si le ciel est dégagé.

 

 

 

 

 

 

TAGS : laboratoire d’apprentissage mobile (LAM) Nicaragua Change for Children RACHEL Miskito Réserve de biosphère de Bosawás

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *