POSTED BY a60millionsdefilles | Mai, 28, 2014 |

Un nouveau rapport du Groupe de la Banque mondiale établit clairement un lien entre l’éducation et la violence faite aux femmes, ainsi que l’âge précoce de leur mariage. Le rapport Voice and Agency: Empowering Women and Girls for Shared Prosperity (Voice_and_agency_LOWRES-3) conclut que parmi les femmes qui ont fréquenté tout au plus l’école primaire, 65 % sont davantage à risque de se marier alors qu’elles sont encore des enfants, de subir de la violence domestique, de vivre dans la pauvreté et de ne pas avoir leur mot à dire sur les dépenses du ménage ou sur leurs propres soins de santé. En plus de leur nuire, cette situation nuit également à leurs enfants et à la communauté. Cette proportion baisse à 5 % lorsque les femmes ont fréquenté l’école secondaire.

« Les difficultés et privations persistantes qui empêchent nombre de femmes de réaliser leur plein potentiel ont des conséquences colossales pour les individus, les familles, les communautés et les pays, rappelle Jim Yong Kim, président du Groupe de la Banque mondiale. Il est essentiel de renforcer la capacité des femmes à prendre des décisions et à exploiter les opportunités qui s’offrent à elles pour qu’elles puissent avoir une vie meilleure et pour rendre meilleur le monde que nous partageons. »

Cet ouvrage plaide en faveur de l’accès à l’éducation afin de garantir aux femmes et aux filles la capacité d’agir et de se faire entendre, et, ultimement, d’améliorer la société dans son ensemble.

http://www.banquemondiale.org/fr/news/press-release/2014/05/14/education-key-role-women-girls-communities-report

Le site comprend une vidéo en anglais décrivant les grandes lignes des conclusions du rapport.

TAGS : Banque mondiale lien entre l'éducation et la violence faite aux femmes lien entre l'éducation et le mariage précoce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.