POSTED BY a60millionsdefilles | Avr, 16, 2014 |

Le magazine L’actualité faisait état récemment de la popularité grandissante des cours en ligne gratuits offerts par de plus en plus d’universités dans le monde. Ces massive open online courses (MOOC, ou cours en ligne à accès libre) attirent quiconque veut parfaire son éducation sans l’inconvénient des déplacements. Le magazine donnait l’exemple de Khadija Niazi, une écolière pakistanaise de 12 ans. Déterminée à devenir physicienne plus tard, elle a jusqu’à présent étudié l’intelligence artificielle, l’astronomie et la physique avec des professeurs d’universités prestigieuses sans devoir sortir de chez elle ni payer quoi que ce soit.
Les MOOC se composent de capsules vidéo, de quiz, de forums de discussion, de devoirs et de lectures. Ils mènent souvent à l’obtention d’une attestation de réussite.
Les trois principales plateformes sont Coursera, edX et Udacity. Offrant des cours d’universités de tous les continents, ces plateformes comptent, à elles seules, plus de 7 millions d’étudiants en maths, histoire, médecine, littérature, langues… À noter que quelques universités de langue française ont emboîté le pas, dont HEC Montréal.

http://www.lactualite.com/societe/cours-en-ligne-a-acces-libre-formation-sans-frontieres/

L’Inde, au deuxième rang
L’Inde est au deuxième rang quant au nombre de participants à la majorité des cours en ligne à accès libre. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par Harvard et MIT. On y mentionne également le haut taux d’abandon, particulièrement au cours des deux premières séances. La participation est stable par la suite.

http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/special-boston-6-6-les-etudiants-de-mooc-tous-decrocheurs.html

TAGS : MOOC cours en ligne à accès libre Inde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *