+1 (514) 234-1174 info@60milliongirls.org 5745 Place Turcot, Montréal, QC, Canada H4C 1W1

2022 – Mozambique

Elle doit être à l’école – Appuyer l’accès à l’éducation secondaire au Mozambique

Partenaire : Save the Children  

Historique

Dans le nord du Mozambique, l’accès à l’école pour les filles est affecté par les longues distances pour rejoindre l’école. Lorsque les filles entrent au secondaire, le défi s’accroît encore plus étant donné le manque d’installations. Dans sept districts de cette région, il y a 1 030 écoles primaires – mais seulement 30 écoles secondaires.

De 2017 à 2021, Save the Children (SC) a œuvré avec le Gouvernement du Mozambique afin de créer et de mettre en œuvre une nouvelle approche d’apprentissage à distance qui répondait aux besoins des étudiant(e)s n’ayant pas d’école secondaire dans leur communauté. Ce modèle, le Centre d’apprentissage à distance de Type III (DLC III) offre un endroit où les étudiant(e)s du secondaire peuvent se regrouper et apprendre dans les installations d’école primaire déjà en place. Avec l’appui de l’administration, les tuteur(e)s d’apprentissage à distance distribuent des livres et cahiers de travail, animent des sessions d’étude et des groupes d’étude autodidacte ce qui permet aux apprenant(e)s de compléter les cours requis pour obtenir leurs certificats. Ce modèle a connu du succès alors que 71 % des étudiant(e)s ont obtenu leur Certificat de premier cycle du secondaire (ESG1).

La prochaine étape pour ces étudiant(e)s est le deuxième cycle du secondaire (ESG2). Malheureusement, même si le gouvernement a un programme d’apprentissage à distance pour le ESG2, il n’est accessible que sur ordinateur ou tablette. Les étudiant(e)s du DLC III vivent habituellement dans des régions isolées, dans une région très pauvre et n’ont pas accès à la technologie digitale. Ainsi, la majorité des étudiant(e)s du DLC III n’ont toujours pas accès au ESG2.

Objectifs du projet

Elle doit être à l’école – Appuyer l’accès à l’éducation secondaire (She Belongs in School – Supporting Access to Secondary Education – SBIS-SASE) fait partie d’un projet beaucoup plus élargi de Save the Children. Elle doit être à l’école (SBIS) est financé par les Affaires mondiales Canada (2021-2026). Notre projet visera les jeunes mères enceintes, ou les filles qui ont connu les mariages d’enfants, précoces et forcés. Il permettra aux adolescentes, âgées d’environ 16 à 19 ans, qui vivent dans des communautés des districts de Memba, d’Érati ou de Nacarôa dans la Province de Nampula, l’occasion de compléter leur éducation secondaire.

Les principaux objectifs du programme sont :

  1. D’élargir l’accès au deuxième cycle d’enseignement secondaire aux filles qui vivent des situations de vulnérabilité;
  2. Accroître l’intérêt des étudiantes à l’apprentissage autodidacte;
  3. Rehausser les résultats éducatifs;
  4. Rehausser la capacité de prendre des décisions et de leadership.

Ce projet alliera deux approches novatrices qui existent déjà : le modèle DLC III et le Laboratoire d’apprentissage mobile (LAM). L’intervention du DLC III est une innovation excitante au Mozambique et le SBIS-SASE élargira et testera ce modèle tout en obtenant des données afin de mettre en œuvre le DLC III de façon plus efficace. De plus, l’organisation de SC sur le terrain, Save the Children Mozambique, peut utiliser ces données pour demander au Gouvernement de rehausser les centres DLC Type III, ce qui pourrait élargir l’accès à l’éducation secondaire aux filles dans les régions rurales du Mozambique.

Ce programme, avec le SBIS, permettra à 150 filles chaque année, ou plus de 600 filles en 4 ans, d’accéder aux Laboratoires d’apprentissage mobiles dans cinq écoles. Les groupes d’étudiantes se rencontreront au moins une fois par semaine (3 heures) et avec des tuteurs au moins une fois par semaine (environ 4 heures) afin de réviser le matériel et partager des questions, inquiétudes, tout en demandant des conseils et directives. Les LAM seront utilisés durant ces sessions et les étudiantes auront accès aux tablettes en tout temps en élaborant un plan d’étude individualisé qui cadre bien dans leur horaire et le partageant avec le tuteur et l’école d’accueil du DLC III.

Pourquoi un partenariat avec Save the Children?

60 millions de filles a eu un partenariat avec Save the Children dans la Côte d’Ivoire en 2011. Depuis ce temps, SC est demeuré un partenaire actif et nous avons continué de travailler étroitement ensemble.

SC œuvre au Mozambique depuis 1986 alors que le pays affrontait une guerre civile. L’organisme a commencé à travailler avec les enfants et leurs familles dans certaines des communautés marginalisées les plus touchées par le conflit. Aujourd’hui, Save the Children Mozambique a un portefeuille mixte de développement et de soutien humanitaire; de plus, son personnel travaille étroitement avec les divers ministères gouvernementaux à tous les niveaux. SC est hautement engagé envers l’éducation, et surtout, l’éducation des filles au Mozambique.