+1 (514) 234-1174 info@60milliongirls.org 5745 Place Turcot, Montréal, QC, Canada H4C 1W1

2022 – Ghana

L’utilisation des LAM fondés sur les STEM et les TIC afin de réduire les effets de la pandémie de la COVID-19 parmi les étudiantes du secondaire au Ghana

Partenaire : CAMFED

Historique

La pauvreté chronique au Ghana exclut beaucoup de filles de l’éducation et moins du quart des enfants des familles les plus pauvres complète le premier cycle du secondaire. La pauvreté persistante force les filles vulnérables à accepter du travail non-sécuritaire; ou, le mariage d’enfants et la grossesse précoce forcent les filles à abandonner leurs études. Pour les filles qui vivent dans les régions rurales pauvres, les résultats éducatifs ont été grandement affectés par les fermetures scolaires liées à la pandémie de la COVID-19. Ce projet aidera à surmonter les défis éducatifs quant à la qualité, l’accès et l’équité.

Objectifs du projet 

Le gouvernement du Ghana a récemment annoncé une nouvelle stratégie en vue d’investir dans les Sciences, la Technologie, l’Ingénierie et les Mathématiques (STEM ou STIM) et l’éducation en Technologies de l’information et des communications (TIC) afin d’aider à créer une croissance économique et des emplois. CAMFED œuvrera avec les Services d’éducation du Ghana (GES) afin de mettre en place de nouvelles politiques liées à l’éducation. Ensemble, CAMFED et les GES exploreront comment la technologie du Laboratoire d’apprentissage mobile (LAM) et les programmes en place peuvent rehausser les rendements scolaires des étudiantes tout en élaborant des STEM appropriés selon le niveau et les compétences en TIC grâce à l’utilisation de la technologie.

Les principaux objectifs du programme sont de :

  1. Rehausser l’engagement des étudiantes et la fréquentation scolaire en offrant du matériel d’apprentissage pratique et intéressant;
  2. Offrir aux filles vulnérables l’occasion de rattraper le temps scolaire perdu;
  3. Améliorer la qualité de l’éducation en STEM et en TIC tout en développant des compétences appropriées aux niveaux éducatifs dans ces régions;
  4. Fournir un accès à l’enseignement des STEM et des TIC afin d’obtenir de meilleurs résultats d’apprentissage pour les étudiantes; et,
  5. Élargir les opportunités éducatives et les compétences des tutrices (Leader Guides) et des enseignantes.

CAMFED travaillera avec les GES pour co-créer un programme pilote du Laboratoire d’apprentissage mobile axé sur les STEM et les TIC qui sera offert dans les écoles secondaires pour filles et ayant peu de ressources. Ensemble, CAMFED et les GES exploreront comment la technologie du LAM et les programmes existants peuvent rehausser les résultats éducatifs des élèves tout en développant des compétences en STEM et en TIC appropriées selon le niveau grâce à l’utilisation pratique de la technologie. Les sessions du LAM axées sur les STEM et les TIC seront animées par des jeunes femmes de l’Association de CAMFED qui sont déjà bien connues dans leurs écoles locales où elles servent de tutrices (Learner Guides). Les tutrices seront formées quant à l’utilisation de la technologie du LAM et formeront, par la suite, les enseignantes dans les écoles du projet pilote à utiliser les STEM et les TIC afin de leur permettre de co-animer les sessions du LAM. Les sessions STEM et TIC seront offertes soit à des heures allouées dans l’horaire scolaire ou seront incorporées dans les classes régulières des STEM et des TIC.

Les Laboratoires d’apprentissage mobiles, qui comprennent chacun le RACHEL et 30 tablettes, seront installés dans quatre écoles pour filles du gouvernement – deux écoles secondaire de premier cycle où les ressources TIC sont particulièrement piètres et deux écoles secondaires de deuxième cycle dans des régions rurales désavantagées. Le projet pilote se poursuivra pendant un an et aura un impact sur 2 500 à 3 000 étudiantes.

Même si le projet pilote ne touchera directement qu’une seule cohorte d’étudiantes, s’il est un succès et est offert partout au pays, il pourrait éventuellement démontrer qu’en utilisant la technologie appropriée et des jeunes animatrices, des milliers d’étudiants, avant tout les filles dans les écoles mal desservies par manque d’accès à l’Internet, peuvent recevoir une bonne éducation grâce à la nouvelle stratégie gouvernementale d’apprentissage en STEM et en TIC.

Pourquoi un partenariat avec CAMFED?

Ce projet sera notre second avec CAMFED (Campaign for Female Education), un organisme qui œuvre au Ghana depuis 1993. Notre premier partenariat a été reçu avec enthousiasme par tous les participants au projet. Les étudiantes avaient plus de confiance en elles et ont développé une attitude plus positive quant à l’apprentissage offrant ainsi de meilleurs résultats éducatifs. La fréquentation scolaire était plus élevée les jours durant lesquelles les sessions du LAM étaient offertes – démontrant que les jeunes préféraient les approches du LAM aux approches traditionnelles d’apprentissage