Top cinq raisons selon lesquelles l’éducation des filles peut faire du monde un endroit meilleur

Il y a près de vingt ans, les dirigeants du monde ont décidé d’investir dans l’éducation des filles. Les résultats ont été étonnants (si ce n’est surprenants) : davantage de familles ont envoyé leurs enfants – filles et garçons – à l’école primaire. Les inscriptions ont augmenté alors que plus d’enfants que jamais auparavant ont commencé à fréquenter l’école.

Pourtant, le nombre d’enfants non scolarisés grimpe lentement. Et, de manière inquiétante, si la scolarisation des filles et des garçons est un élément crucial des objectifs de développement, les filles restent désavantagées, souvent de manière moins évidente.

À l’échelle mondiale, les filles en âge de fréquenter l’école primaire restent en dehors de bancs d’école en plus grand nombre avec 34 millions de filles non scolarisés contre 29 millions de garçons.

Plus déconcertant, cependant, est le fait que, pour les filles, la probabilité de retourner à l’école après l’avoir quittée est significativement plus faible que pour les garçons. En effet, selon l’Institut de statistique de l’UNESCO :

« 15 millions de filles en âge de fréquenter le primaire n’auront jamais la possibilité d’apprendre à lire et à écrire à l’école primaire, contre environ 10 millions de garçons. »

Le graphique ci-dessous montre que, en Afrique en particulier, les filles continuent à globalement moins fréquenter l’école que les garçons.

Cela a des conséquences à long terme. Nous savons sans aucun doute que, s’il est important d’éduquer tous les enfants – filles et garçons – envoyer une fille à l’école et lui donner une éducation de qualité conduit à de meilleurs résultats, plus durables. C’est un fait.

L’éducation – en particulier l’éducation celle des filles – est cruciale pour le développement.

Voici cinq des raisons les plus importantes pour lesquelles l’éducation des filles est le meilleur moyen de parvenir à un changement durable :

L’ÉDUCATION DES FILLES CONTRIBUE À…

  1. Diminuer la pauvreté. Les filles et les femmes peuvent gagner jusqu’à 20% de plus pour chaque année supplémentaire d’éducation. Ce puissant potentiel de génération de revenus peut aider à sortir les femmes (et leurs familles) de la pauvreté. Une femme a tendance à réinvestir ses gains dans sa famille et ses enfants – de sorte que tout le monde profite quand une fille est éduquée.
  2. Améliorer la santé. Les femmes instruites ont tendance à prendre de meilleures décisions en matière de santé et de nutrition, ce qui se traduit par de meilleurs résultats de santé pour elles-mêmes et pour leur famille. Une mère instruite est plus susceptible de faire vacciner ses enfants, ceux-ci sont moins sujets à souffrir de malnutrition et de retard de croissance, ainsi qu’à survivre au-delà de leur cinquième anniversaire.
  3. Accroître l’égalité entre les sexes. Une fois éduquée, la plus-value d’une femme peut l’élever au sein de sa famille et de sa communauté et lui donner plus d’influence dans la prise de décisions importantes. Cela lui donne aussi plus de confiance en elle pour se défendre et faire ce qu’il y a de mieux pour elle et pour ses enfants.
  4. Diminuer le nombre de mariages d’enfants. Le mariage d’enfants est un problème complexe et à multiples facettes. Hors, plus les filles restent à l’école longtemps moins elles ont de chances d’être mariées en deçà de l’âge adulte. En fait, chaque année d’études secondaires réduit la probabilité de mariage d’enfants d’au moins 5%.
  5. Créer un cycle positif. Une mère éduquée aura plus tendance à s’assurer de la scolarisation de ses propres enfants – filles et garçons – entraînant ainsi un cycle positif de changement et d’espoir pour l’avenir.

Votre soutien à la Fondation 60 millions de filles nous aide à atteindre ces résultats.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *