Septembre 2018

Un été relax? Pas vraiment!

Comme plusieurs d’entre vous, la merveilleuse équipe de bénévoles de 60 millions de filles prend des vacances fort bien méritées pendant juillet et août. Cependant, notre travail ne cesse pas complètement, surtout puisque notre projet d’évaluation 2017-2018 du laboratoire d’apprentissage mobile (LAM) à la Sierra Leone a récemment pris fin.

À Kabala dans le nord de la Sierra Leone, notre partenaire, CAUSE Canada, a travaillé fort en juin et juillet pour recueillir des données auprès des 750 élèves qui ont participé au projet d’évaluation. Ces élèves provenaient de cinq communautés différentes et avaient accès au LAM de manière autodirigée deux heures par semaine entre novembre 2017 et juillet 2018.

Le personnel de CAUSE a coordonné les évaluations de mathématique et d’alphabétisation ainsi que les tests non cognitifs administrés à tous les élèves. Ces données formeront la base de notre analyse de l’influence du LAM sur ces élèves par rapport aux élèves dans deux communautés contrôlées sans les LAM. La tâche gargantuesque de recueillir toute cette information comprenait le rassemblement de tous les élèves, la distribution et la correction des tests et puis l’appariement de tous les résultats à des numéros d’identification assignés (afin d’assurer la confidentialité et l’anonymat des participants). Nous avons aussi amassé des données sociodémographiques, des rapports de coordonnateur et des fiches de présence pour chaque élève.

Un énorme merci à l’équipe formidable de CAUSE à la Sierra Leone, ainsi qu’à Casey Kennedy établie à Calgary, pour leur professionalisme, leur travail minutieux, leur enthousiasme et leur initiative à relever tous les défis.

Maintenant, notre équipe de R et D doit examiner toutes les données quantitatives et qualitatives au peigne fin pour cerner l’influence du LAM et guider des projets futurs à l’aide de cet outil innovateur.

Comme vous pouvez le constater en regardant ces photos, l’effet positif du LAM se traduit partout sur le terrain.

Voici les enfants qui ont fait la ligne à l’extérieur du LAM en espérant que certains élèves ne viendraient pas et qu’ils pourraient prendre leur place.

En classe, les enseignants ont remarqué l’enthousiasme et l’initiative des élèves qui avaient eu accès au LAM.

Un fort soutien par les pairs s’est développé entre les participants au LAM qui a dépassé le temps qu’ils ont passé là : l’entraide et le renforcement des liens lors de leurs activités communautaires.

Nous avons beaucoup de travail à accomplir au cours du prochain mois. Notre objectif est d’avoir complété une analyse initiale en temps voulu pour notre conférence annuelle.

Wanda Bedard
Présidente

Notre conférence annuelle

RÉSERVEZ LA DATE : le lundi 12 novembre

D’une promesse à la réalité : l’auto-apprentissage digital – le Laboratoire d’apprentissage mobile partout au monde

Notre conférencier d’honneur, Taylor Thompson, dirige des partenariats auprès de Curious Learning afin de développer de nouveaux produits et d’atteindre de nouveaux utilisateurs. Mis au point à titre de projet de recherche à Tufts et à MIT, Curious Learning est un organisme sans but lucratif qui crée des logiciels mobiles gratuits pour aider les enfants à apprendre à lire. Ils ont su démontrer, par le biais de tests en Éthiopie et ailleurs, que les enfants peuvent apprendre à lire tout seuls grâce à des applis mobiles.

En effet, Curious Learning crée actuellement un ensemble d’applis d’apprentissage de source ouverte qui fournissent un parcours d’alphabétisation dans plus de 50 langues. Nous sommes impressionnées et espérons que vous le serez également.

Les applis d’apprentissage, telles que Feed the Monster, ne sont pas juste des jeux vidéo; elles sont des outils puissants d’apprentissage. Durant la conférence, nous vous démontrerons comment un contenu de qualité a été élaboré pour des programmes éducatifs numériques disponibles sur le serveur RACHEL-plus, une partie intégrante du LAM.

Le LAM est un outil peu coûteux, très flexible et adaptable utilisé actuellement à la Sierra Leone, au Nicaragua, en Tanzanie, en Ouganda, à la RDC et, l’année prochaine, au Guatemala et au Liberia. Pendant la conférence, nous vous montrerons comment nos partenaires utilisent le LAM d’une variété de façons.

Nous espérons que vous vous joindrez à nous pour apprendre à quel point l’auto-apprentissage digital peut avoir une influence à long terme sur les enfants qui en ont besoin le plus.

Prenez le temps d’acheter votre billet maintenant et de constater vous-même comment votre investissement peut influencer les projets de 60 millions de filles.

Nous avons hâte de vous voir le 12 novembre!

L’Académie Royal West s’engage

L’Académie Royal West a une longue tradition de sensibilisation et d’action en matière de justice sociale. Le Club de justice sociale est un exemple parfait de cette tradition. Le club est composé d’étudiants déterminés qui souhaitent apporter des changements positifs dans le monde. Chaque semaine, ses membres sélectionnent et discutent d’une injustice sociale et des actions qui pourraient remédier au problème. Chaque année, une semaine est consacrée à des séminaires où une injustice différente est présentée chaque jour par des conférenciers invités. En plus de ces initiatives, le club organise des collectes de fonds tout au long de l’année pour des organisations caritatives. Au cours de la dernière année scolaire, trois organismes ont été sélectionnés: le Centre Mackay, le Dépôt alimentaire NDG et la Fondation 60 millions de filles.

Les efforts du club ont permis d’amasser une somme d’argent important – 3 500 $ – pour la Fondation! Nous sommes extrêmement reconnaissants de l’excellent travail des étudiants. Merci beaucoup!