2017 – Tanzanie

ACCÈS À L’ÉDUCATION POUR LES FILLES MASSAÏ EN TANZANIE

Partenaire : Fondation Stephen Lewis 

Dans les communautés rurales de la Tanzanie, les filles massaï sont traditionnellement déjà mariées à l’âge de 15 ans. Seulement une fille sur 100 a accès aux études secondaires. Ce manque d’éducation engendre des générations de femmes qui souffrent de grossesses précoces et non souhaitées, d’infection par VIH, de violence fondée sur le sexe, d’analphabétisme, de pauvreté et de faim. Les filles massaï ne sont pas encouragées à s’informer sur leurs droits ou à réfléchir et à acquérir les outils pour explorer leurs rêves et leurs occasions. Sans aucune espérance d’avoir droit à un cycle d’études complet, il n’y a pas beaucoup d’espoir de changement, de sécurité physique ou psychologique, d’indépendance financière… le cercle vicieux se poursuit donc.

Le partenaire de terrain de la Stephen Lewis Foundation, la Maasai Women Development Organization (MWEDO), travaille à scolariser les filles et à les garder à l’école depuis 1999. Elle a été fondée par trois femmes de la région qui ont elles-mêmes lutté pour avoir accès à l’éducation et combattre le stigmate autour de l’indépendance, des initiatives et de la protection des femmes. De plus, elles savent très bien ce qui est nécessaire et ce qui fonctionne. Elles sont convaincues que l’éducation des filles est l’une des meilleures, sinon la seule, forces du véritable changement durable pour les femmes. La MWEDO a sa propre école secondaire et soutient la présence dans d’autres écoles de la région à l’aide de son programme d’accès à l’éducation. Depuis 2005, plus de 600 filles massaï ont eu droit à des études secondaires grâce à l’appui de la MWEDO. Personne d’autre dans ces communautés traditionnelles tanzaniennes ne consacre autant d’efforts et d’attention à l’éducation des filles. En outre, la MWEDO ne s’en tient pas qu’à soutenir la présence à l’école. Elle œuvre également de près avec toute la communauté pour plaider en faveur d’une compréhension et d’une reconnaissance absolues et enracinées des droits des filles et des femmes, et des avantages de l’éducation continue à tous les niveaux des ménages, de la communauté et de la société.

La MWEDO tient des réunions communautaires et des séances de formation pour familiariser les leaders traditionnels locaux et le personnel gouvernemental avec les droits des filles et des femmes ainsi que les avantages concrets pour toute la communauté lorsqu’il y a amélioration de leur santé, de leur éducation et de leur indépendance. Leurs sages-femmes traditionnelles et leurs travailleurs offrant des soins à domicile sont formés en nutrition, prévention du VIH et des ITS, soins psychosociaux, soutien aux familles et soutien après un décès. Ils sont donc en mesure de cerner et d’aider les familles vulnérables au sein desquelles l’éducation des filles peut être menacée. La MWEDO est très présente dans les communautés où elle procure de l’aide pour le développement de revenus, médicale et psychosociale ainsi que des services d’aiguillage. De plus, tant les leaders et que les personnes vulnérables lui font confiance et l’écoutent.

Objectifs du projet

La subvention de 100 000$ de 60 millions de filles à la Stephen Lewis Foundation (SLF) et à son partenaire de terrain, la Maasai Women Development Organization, permettra à 100 filles d’aller à l’école secondaire pendant une année tout en profitant d’une approche de soutien holistique.

Le projet a trois objectifs principaux :

    1. Inscrire 100 filles en première année d’études secondaires. Ce projet procurera une éducation secondaire de qualité ainsi qu’un soutien financier pour les frais scolaires, les repas, les fournitures, les livres, les uniformes, l’hébergement et la nourriture pour une année.
    2. Fournir des soins médicaux et psychosociaux, y compris une éducation sur la santé sexuelle et reproductive.
    3. Créer des campagnes de sensibilisation avec les membres de la communauté et leurs leaders, ainsi que le personnel gouvernemental, sur l’importance et la valeur de l’éducation des filles.

Pourquoi un partenariat avec la Stephen Lewis Foundation?

La Stephen Lewis Foundation et 60 millions de filles ont une longue relation de confiance, de respect et de soutien mutuels. Nous partageons la même sensibilité et le même engagement indéfectibles envers la place primordiale que doit occuper l’éducation des filles dans la société afin d’améliorer la condition humaine. L’association entre 60 millions de filles et la MWEDO était immédiatement évidente pour la SLF : cette subvention ciblerait tous les enjeux concernant l’éducation, la santé, l’indépendance et la sécurité des filles, lesquels sont si importants pour 60 millions de filles.

Ce sera notre cinquième projet d’investissement auprès de la Stephen Lewis Foundation, pour une somme totale de 500 000$ depuis 2006. Nous sommes fiers de travailler de nouveau avec cette incroyable équipe.