Investir dans l’éducation grâce à vous!

La Fondation 60 millions de filles se consacre à la scolarisation et à l’apprentissage des enfants, en particulier des filles. La qualité de l’éducation offerte est cruciale pour nous. Y avoir accès n’est tout simplement pas suffisant. Dans cette optique, notre équipe d’évaluation de projets s’efforce de s’assurer que les projets que nous choisissons ultimement atteignent cet objectif; c’est l’une des tâches les plus importantes que nous accomplissons chaque année.

Investir 100 000 $ dans un projet est important pour nous. Donc, nous voulons nous assurer d’avoir le plus grand impact possible avec cet argent, votre argent, qui est donné. Et il nous fait toujours plaisir de vous faire part de ce que nous avons accompli jusqu’à présent:

En effet, depuis notre fondation il y a 10 ans, nous avons investi 2,4 millions de dollars dans 20 projets qui ont aidé plus de 20 000 enfants dans 14 pays, de l’Afghanistan au Zimbabwe. Pour avoir un aperçu de tous les projets que nous avons soutenus, cliquez ICI.

Wanda letter -test4

Nous sommes vraiment fiers de la portée de nos investissements, tant sur le plan géographique que sur le plan des diverses populations d’enfants vulnérables que nous avons rejoints.

Les projets que nous avons appuyés ont eu des répercussions sur des enfants des communautés autochtones, des orphelins du VIH/sida, des enfants handicapés, des enfants qui vivent dans des villages et des zones rurales touchés par les changements climatiques, des filles victimes de discrimination basée sur la caste ou l’origine ethnique, ainsi que sur des enfants qui vivent quotidiennement dans l’extrême pauvreté.

COMMENT CHOISIR?

Chaque automne, nous recevons 10 à 15 propositions de partenaires potentiels, tous des organismes de bienfaisance canadiens enregistrés.

Il est difficile de choisir les projets à soutenir, mais nos critères stricts et notre système de notation nous aident à rester concentrés sur nos objectifs et à toujours faire en sorte que les filles représentent au moins la moitié des enfants visés par les projets que nous finançons.

Soutenir l’éducation des filles demeure important. Car, même si les disparités entre les sexes ont diminué avec l’augmentation de la fréquentation scolaire – alors qu’environ 90% des enfants, sont inscrits à l’école primaire à l’échelle mondiale – lorsqu’une fille est déscolarisée ou tire de l’arrière sur le plan académique par rapport à son groupe de pairs, la probabilité qu’elle retourne en classe, ou commence l’école, est beaucoup plus faible que pour les garçons dans la même situation.

SSAGirlsFR

Donc, nous nous concentrons sur les filles et sur la qualité de l’éducation qui leur est prodiguée. Nous voulons nous assurer que les enfants qui fréquent l’école apprennent réellement. C’est important pour leurs parents comme pour toute personne qui souhaite constater les bénéfices réels du temps passé en classe. Enfin, lorsque des enfants n’ont pas accès à l’école à cause d’un conflit ou d’une autre problématique locale, nous cherchons des projets qui leur permettent de les rattraper.

Cela signifie que notre équipe Recherche & Développement est toujours à la recherche de moyens novateurs pour faciliter l’apprentissage des enfants dans le besoin. Il existe de nombreuses technologies et plateformes pédagogiques qui nous permettent de renouveler nos façons d’atteindre les enfants isolés, souvent issus de communautés rurales éloignées, et qui ont peu accès à des manuels scolaires traditionnels et même parfois à des enseignants formés.

Au cours de la dernière année, nous avons travaillé fort à recueillir des fonds pour notre projet actuel de mentorat par les pairs et d’apprentissage autodirigé à Kabala, au nord de la Sierra Leone, en partenariat avec CAUSE Canada. Certaines de ces nouvelles technologies y seront utilisées. Vous pourrez en apprendre davantage à ce sujet ICI.

Carte-La-Sierra-Leone-en-Afrique_large_carte

La relation que nous entretenons avec nos partenaires est essentielle à notre travail. Nous avons collaboré avec WE Canada (anciennement Free The Children), la Fondation Stephen Lewis, CARE, Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC), War Child et d’autres organisations.

En cours d’année, nous faisons le suivi de nos projets. Nous demandons à nos partenaires de fournir régulièrement des rapports d’avancement pour connaître les résultats de votre investissement : Sommes-nous sur la bonne voie et avons-nous obtenu les résultats escomptés? Notre partenaire atteint-il ses propres objectifs de rendement?

De plus, Wanda Bedard, présidente-fondatrice de 60 millions de filles visite souvent le site des projets (à ses propres frais). En fait, elle est allée en Sierra Leone le mois passé.

Nous comptons sur vous pour accomplir notre mission. Votre soutien fait une différence.

Pour faire un don à la Fondation des 60 millions de filles, cliquez ICI.

Merci !

Suivez-nous sur Facebook et Twitter @ 60milliongirls

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *