60MF section Colombie-Britannique

joan_beatyJoan Beaty

J’ai commencé à promouvoir les droits des enfants à l’UNICEF depuis qu’ils ont été introduits à la Convention des droits des enfants à l’ONU en 1991. En tant qu’infirmière diplomée de UBC, j’ai travaillé en santé communautaire et préparation à la naissance. Mère de 4 enfants, j’ai fait beaucoup de bénévolat dans ma communauté locale, mais c’est l’UNICEF qui m’a fait connaître Wanda Bedard lors d’une tournée d’études au Mozambique en 2005. Wanda est engagée dans l’amélioration de l’accès à l’éducation pour les filles les plus vulnérables, et je crois que l’éducation des filles est la clé pour réaliser tous les autres aspects des droits des enfants. En tant que membre de l’équipe de CB, j’appuie avec enthousiasme 60 millions de filles parce que cet organisme de bénévoles dévoués offre le modèle le plus efficace et le plus ciblé de collecte de fonds.

paula_gallagher

Paula Gallagher

Un cheminement particulièrement heureux m’a amenée à faire, pendant une dizaine d’années, du bénévolat pour UNICEF Colombie-Britannique. Là, j’ai eu le privilège de rencontrer des gens merveilleux, d’apprendre une multitude de nouvelles techniques et de découvrir ma passion consistant à fournir aide et espoir aux enfants les plus démunis du monde. Avec l’UNICEF, j’ai voyagé à mes propres frais pour prendre connaissances de multiples projets au Cambodge, au Mozambique et en Namidie, ce qui a encore accru mon désir d’aider. Au Mozambique, j’ai rencontré Wanda Bedard, dont je croiserai encore le chemin avec 60 millions de filles. Je suis ravie de devenir bénévole pour cet organisme en mettant en place l’équipe-satellite de la fondation 60 millions de filles en Colombie-Britannique, la première à l’extérieur du Québec !

peggy_woodruffPeggy Woodruff

En tant qu’enseignante, même si j’ai passé le plus clair de ma carrière dans le domaine des affaires en publication éducationnelle, l’éducation a toujours été ma passion. Cela a aussi orienté mon implication dans ma communauté et mon bénévolat. J’ai été bénévole notamment pour l’UNICEF, pour ma commission scolaire, pour mon école locale (où la majorité des élèves proviennent de familles ayant émigrées récemment), pour des projets de dons de livres et de levées de fonds, pour un programme de jeunes en difficultés, etc. Également, en tant que mère de trois enfants adultes, je connais la valeur de l’éducation. 60 millions de filles est un groupe de gens extraordinaires cherchant à promouvoir l’éducation des filles dans les pays en développement, et c’est un honneur de travailler avec ces personnes.